dimanche 7 août 2016

Les fanatiques de daesh ont-ils atteint leur objectif ?


Après avoir produit, dans l'urgence, des lois inutiles et liberticides, la dernière mesure sécuritaire imaginée par le gouvernement hollando-valsien est l'annulation des festivités populaires. En effet, après de nombreuses manifestations, la grande Braderie de Lille est, elle aussi, supprimée. La maire de Lille, trop critique, serait-elle, à son tour, sanctionnée ?

Notons que ce sont toujours les manifestations populaires qui sont concernées par ces annulations ; c'est vrai qu'elles n'ont qu'un impact modéré sur les profits marchands. Les annuler est sans conséquence sur les profits de la « grande »finance et les amis du MEDEF n'y trouveront rien à redire.

Alors Français, pour votre sécurité : « consommez, mais restez cloîtrés chez vous ».

C'est exactement ce que veulent les fanatiques de daesh. Nous faire peur et, au-delà, fabriquer des boucs émissaires.

Où alors, peut-être que toutes ces mesures, toutes ces décisions, n'ont d'autre but que de canaliser le mécontentement plébéien en empêchant les grands rassemblements populaires afin d'éviter les possibles manifestations contre la politique gouvernementale.

En supposant cela, devient-on pour autant complotiste ?

JCVitran  -  06.08.16 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux