vendredi 19 août 2016

La France privée de démocratie


La France, aujourd'hui possède le système politique le plus sclérosé de toute l'Europe occidentale.
Le conditionnement des électeurs y est aussi efficace que dans les Républiques bananières.
L'élection du Président de la République au suffrage universel a permis la ruine de la démocratie.
Ce qui risque d'arriver aux Français, en 2017, en fournit la démonstration.
Nous voici figés dans un impossible choix, celui qu'impose déjà le second tour de l'élection à venir.
Il est trop tard pour modifier les modalités du vote dont la pire est l'élimination des candidats sauf 2.
Qui peut dire qu'en 2002 Lionel Jospin, arrivé, de peu, en troisième position, n'aurait pas été élu ?
Pourquoi faut-il que le monarque soit absolu, c'est-à-dire élu avec une majorité elle-même absolue ?
Pourquoi élire nos députés après qu'ait été élu le Président lequel tient alors en main le Parlement ?
Pourquoi le non-vote politique, l'abstention volontaire n'est-elle pas prise en compte ?
Pourquoi deux Chambres parlementaires, en 2016, ce que la plupart des démocraties évitent ?
Pourquoi aucune proportionnalité, au XXIe siècle, dans le choix de nos représentants nationaux ?
Pourquoi cette bipolarité qui ne peut refléter les nuances de la pensée de nos concitoyens ?
Pourquoi aucune étude n'est-elle faite pour appliquer la démocratie définie par notre Constitution ?
On n'en finirait pas de dresser la liste des contradictions politiques de la France avec elle-même !
L'insécurité majeure est au cœur d'une démocratie partielle dont les citoyens ne sont pas les acteurs.


JPDacheux - 19.08.16

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux