jeudi 11 août 2016

La garde nationale


Le chef de l'Etat veut (re) créer une Garde nationale. Voici quelques éléments historiques sur une création de la Révolution.

C'est le 13 juillet 1789, que le Comité permanent des électeurs parisiens décide de créer une Garde nationale pour maintenir l’ordre dans Paris et dont le commandement est confié au marquis de Lafayette.

En sommeil sous le consulat et l’Empire, la Garde nationale composée des contribuables les plus imposés, n’aura qu’un second rôle sous la restauration, et Charles X en ordonne la dissolution le 29 avril 1827.

Reconstituée en 1830,
elle prend une part active aux trois glorieuses. Réorganisée en 1831, elle soutient le roi Louis Philippe, mais en 1848 elle refuse de le défendre et passe à la Révolution.

Peu active sous le second empire, elle reprend du service pendant la guerre contre la Prusse en 1870. Mais le 18 mars 1871, sous la présidence d'Adolphe Thiers, quand l'armée tente de reprendre par la force les canons lui appartenant sur les hauteurs de Montmartre, elle se retourne contre le gouvernement et participe du 18 mars au 28 mai 1871 à la Commune de Paris qui se termine par un massacre.


Lors de ces événements la grande bourgeoisie avait eu très peur et pour empêcher toute nouvelle tentative de soulèvement populaire, l’assemblée en majorité monarchiste décida en août 1871 la suppression définitive de la Garde nationale.

Avant de réactiver la Garde nationale, il aurait peut-être été judicieux de relire l'Histoire depuis la révolution car, comme on peut le constater, elle s'est toujours retournée contre le gouvernement.

JCVitran - 11.08.16

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux