mardi 7 février 2017

Elections ... et démocratie !



Les élections présidentielles et législatives qui auront lieu au printemps en France devraient conduire nos concitoyens à réfléchir sur le fonctionnement de la démocratie de notre pays et au delà sur le pouvoir de décision qui est laissé aux citoyens de choisir son avenir et celui de sa descendance.

Dans un récent blog - des élections, pourquoi faire ?1 - j'avais déjà abordé le sujet des candidats marionnettes.

Au mitan des années 1970 et après le premier choc pétrolier, le pouvoir a changé de mains. Partout dans les entreprises et dans le monde, les financiers ont pris le contrôle de l'économie et donné le « la » aux politiques nationales et internationales.

Au fil des années, ils ont confisqué le pouvoir aux hommes politiques, qui pour certains ne se sont pas rendu compte de l'évolution perverse, et qui, pour d'autres, corrompus et ravis d'en « croquer », se sont rendus complices du nouveau système qui se mettait en place.
Ainsi, peu à peu, la classe politique « d'ancien régime2 » a fait place à une caste oligarchique, sortie du même moule, et plus intéressée à défendre ses intérêts personnels que ceux des populations et des nations.

Pendant ce temps, la finance internationale mondialisée depuis toujours a tissé sa toile. Le plus bel exemple est la déconnexion des banques centrales du pouvoir des Etats. La BCE3 - Banque Centrale Européenne - comme d'ailleurs la Banque de France4 agissent sans concertation avec les dirigeants européens. La FED5 américaine fonctionne selon le même principe.
Ce fonctionnement est d'ailleurs clairement mentionné sur le site de la BF à l'onglet Politique monétaire : « La Banque de France contribue à la définition de la politique monétaire de la zone euro et s’assure de sa mise en œuvre en France pour le compte de l’Eurosystème. »

Ainsi, ce sont les banques qui dictent aux gouvernants la politique qu'ils doivent mener. Que leur reste-t-il, alors, comme pouvoir s'ils n'ont plus les moyens de peser sur la politique économique et monétaire de leur nation ?

Et que reste-t-il  aux citoyens si les hommes politiques n'ont plus de moyens, n'ont plus la parole et se contentent d'être aux ordres, de gérer le quotidien, l'ordre public et la permanence des Institutions de la République ?

Seulement celui de voter périodiquement pour des hommes de paille qui sont à la botte des financiers et s'empressent de faire le contraire de leurs promesses.

De plus, même si quelques voix discordantes se font entendre, le credo des réels détenteurs du pouvoir est le profit ! Le profit ! Le profit ! Peu importe les conséquences. Le traitement infligé au peuple Grec en est l'exemple type.

Nos concitoyens devraient, d'ailleurs, réfléchir plus avant sur la façon dont ont failli les hommes politiques grecs se contentant de gérer la déconfiture et l'humiliation, sans jamais regimber. Cela ouvre des perspectives sur la manière dont nous serons traités dans le futur.

Je n'ai pas le don de voyance, donc, je n'affirmerai rien, mais comme nous sommes, en général, en retard sur nos cousins américains, je pense qu'aux élections présidentielles françaises de 2022, nous aurons un candidat milliardaire qui grâce à sa fortune et à ses affidés sera facilement élu.

Il n'aura pas de casseroles, puisque c'est lui qui les attache aujourd'hui aux basques de ses complices politiques pour les ligoter et peser sur les élections.

C'est la dernière phase du plan des financiers. Maintenant que tous les leviers sont dans leur mains, il est préférable de donner les commandes à l'un des leurs plutôt que de les laisser à un fantoche.

Regardez la liste des milliardaires6, son nom se trouve certainement dessus.

JC Vitran - 7.02.2017
1 http://resistancesetchangements.blogspot.fr/2017/01/deselectionspourquoifaire.html
2 Avant 1975 – des femmes et des hommes au service des citoyens.
3 https://www.ecb.europa.eu/ecb/orga/decisions/govc/html/index.fr.html
4 https://www.banque-france.fr/
5 https://fr.wikipedia.org/wiki/Réserve_fédérale_des_Etats-Unis
6 https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_de_France_en_2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux