jeudi 31 janvier 2008

Imposture

Je veux vous amener à réfléchir sur l’article 25 de la déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948. Cette déclaration aura 60 ans le 10 décembre.

1.Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

2. La maternité et l’enfance ont droit à une aide et une assistance spéciale. Tous les enfants, qu’ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

Tout est dit dans cet article et dans ceux qui l’accompagnent, n’est ce pas !
Où plutôt, non !
Il n’est pas dit que les pauvres, les chômeurs, les malades, les handicapés, les veufs, les vieux, les enfants sont dans cette situation par leur faute, comme le laissent entendre nos chers dirigeants ultra-libéraux.

Jean-Claude Vitran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux