dimanche 27 juin 2010

Cela fait vraiment beaucoup !



Qui va porter le chapeau ?

Madame Woerth fait fructifier les biens de la plus riche dame de France.
Elle ne savait rien des finances de L'Oréal. Son ministre d'époux pas davantage...
C'est dur à croire d'autant qu'elle doit démissionner.

L'ancien ministre français du Budget Éric Woerth, déjà soupçonné d'avoir épargné un contrôle fiscal à l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, est accusé par le Journal du Dimanche d'avoir favorisé Robert Peugeot.

Le journal affirme qu'Éric Woerth et Robert Peugeot ont dîné ensemble juste après un cambriolage chez ce dernier le 5 décembre dernier à Paris, où avaient été volés des lingots d'or dans un coffre, ainsi que des pièces d'or et des montres de valeur. Le préjudice était estimé initialement à 500.000 euros, montant mentionné aux journalistes par la police, mais il est passé ensuite à 150.000 euros, ce qui pourrait avoir épargné à Robert Peugeot un redressement fiscal et une enquête sur l'origine de l'or, avance le JDD. Rocambolesque !


Quel naïf !
Cela fait vraiment beaucoup.
Que va-t-on nous apprendre demain ?
À force de s'approcher du feu, on s'y brûle.

Pourquoi une épouse de ministre est-elle embauchée à gérer la fortune "personnelle" d'une milliardaire ?
Pourquoi Éric Woerth distribue-t-il lui-même la Légion d'Honneur à ces "peoples" de la finance?
Pourquoi un trésorier de parti est-il nommé ministre du budget de la France ?

Questions simplistes mais auxquelles nul ne répond simplement.
Il y a bel et bien, dans ce gouvernement, abus de pouvoir.
Car sans faute légale, il peut y avoir faute politique.

On étale son fric, quand on ponctionne les Français : ce ne sera pas pardonné.
On ne surveille guère les tricheurs fortunés : ce ne sera pas admis.
On accuse les accusateurs pour mieux se défendre : ce ne sera pas compris.


Les deux principaux responsables politiques soutiennent mordicus qu' Éric Woerth est intègre.
Peut être, mais qu'est-il allé faire, alors, dans ces galères ?
Une telle cécité politique de la part de celui qui taille dans les retraites est disqualifiant.

http://www.lepoint.fr/economie/robert-peugeot-une-nouvelle-affaire-visant-eric-woerth-27-06-2010-470820_28.php

http://www.dna.fr/fr/images/cf77eef5-d9d6-45d3-a4a9-37cb8e15e0fb/DNA_02/Woerth-annonce-la-demission-de-sa-femme-de-la-gestion-Bettencourt.jpg


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux