mardi 22 novembre 2016

Juppé, Fillon et les Restos du cœur.

Aujourd'hui débute la 32 ème campagne annuelle des Restos du cœur.

Jusqu'en mars 2017, 71.000 bénévoles vont distribuer plus de 135 millions de repas à environ un million de personnes dans 2112 centres d'activités ouverts quotidiennement soit une augmentation de 3 % de personnes accueillies.

Les associations se félicitent que les dons aient augmentés de plus de 4% en 2015 drainant environ 4,5 milliards d'euros.

S'il est encourageant que les Français, soucieux du bien-être de leur prochain, mettent la main à la poche, il est pourtant lamentable que depuis 32 ans, nos gouvernants, de toutes couleurs politiques, n'aient pas pris en charge la pauvreté, le dénuement qui s'installe de plus en plus sournoisement dans nos pays occidentaux en obligeant la société civile à compenser leurs incompétences et leurs lacunes.

Je viens de lire les programmes des deux candidats de droite, Juppé et Fillon, qui postulent à la magistrature suprême.

J'ai honte pour eux … car je n'ai lu dans ces projets que des mesures de rigueur qui jetteront de plus en plus de personnes dans la misère : augmentation de la TVA, réduction des allocations chômage, suppression des heures supplémentaires par l'augmentation de la durée du temps de travail hebdomadaire, etc …

Une nouvelle fois, il ne s'agit pas de projets pour la France et les Français mais pour satisfaire la ploutocratie qui est au pouvoir depuis trop longtemps.

JCVitran - 22.11.16  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux