dimanche 9 mai 2010

La Journée de l'Europe ?

9 mai 2010 : L'Europe, nom de Zeus !


"In varietate concordia" ( "Unité dans la diversité")

Le 9 mai 1950, Robert Schuman présentait sa proposition relative à une organisation de l'Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques. Cette proposition, connue sous le nom de "déclaration Schuman", est considérée comme l'acte de naissance de l'Union européenne.

Aujourd'hui, le 9 mai, Journée de l'Europe, est devenu un symbole européen qui, aux côtés du drapeau,
de l'hymne, de la devise et de la monnaie unique (l'euro) identifie l'Union européenne en tant qu'entité politique.



Tout cela est poudr
e aux yeux !

L'Europe économique conçue pour conduire à l'Europe politique est en train de tuer l'Europe politique. Le mal est si profond qu'on songe à... protéger les États des ravages de la contamination des économies par la toute puissance des banques. L'Europe, telle que sortie du traité de Lisbonne, extorqué aux peuples, n'est plus, comme le voulait Delors, une fédération d'États-nations; c'est la devanture des oligarchies qui ont pris le pouvoir face à la menace que la mutation sociale et écologique fait peser sur le capitalisme depuis deux ans.

_____

Allégorie européenne


Zeus (le pouvoir)
dissimulé en taureau blanc (la puissance)
séduisit Europe (le territoire)
pour féconder en elle Minos (la richesse).




Minos, osa tromper Poséidon (la mer)
et il lui fut imposé un monstre fabuleux (Le Minotaure),
enfermé dans le Labyrinthe (la complexité),
et construit par Dédale (le génie).

Impossible d'en sortir sans le fil d'Ariane (l'évidence)
et sans avoir tué le Minotaure (le bourreau des hommes) !



Thésée y parvint.



Le mythe est ainsi de retour en Grèce
où naquit l'idée démocratique.

Le Minotaure, c'est le capitalisme.
Le Labyrinthe, c'est l'univers des marchés.
Dédale, c'est l'inventeur de produits mathématiques d'une effroyable complexité.
Le fil d'Ariane, c'est l'intelligence pour nous sortir d'un monde clos.
Thésée, est en chacun de nous... et il lui faudra tuer le monstre
si nous voulons sauver Europe.


Jean-Pierre Dacheux et Jean-Claude Vitran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux