lundi 4 août 2008

Énigme



Pour relier ces 9 points, il faut penser "autrement", c'est à dire sortir du plan.

Je ne suis pas un écologiste inconditionnel.


Je pense simplement que l’Homme est « dans la nature » et que, malgré son niveau de développement, il est seulement un maillon de cette nature.

Au fil des siècles, il a prélevé dans le milieu, souvent au détriment d’autres Hommes, les éléments nécessaires à sa pérennité. Par ses actions, il a modifié la nature, et depuis l’avènement de l’ère industrielle, il influence l’environnement. Aujourd’hui, il tente de modifier la nature elle-même par les manipulations génétiques.

Je suis inquiet et je désire vous faire partager cette inquiétude qui prend la forme d’une énigme.

Derrière le ils qui suit , il y a des êtres de chair et d’os, ils sont Papa, Maman, Papy, Mamy, etc.

N’ont-ils pas des devoirs envers leurs descendants ?

Ne savent-ils pas :
- que les prélèvements d’énergie fossile dans la nature ne sont pas infinis,
- que l’épuisement de ces ressources va remettre totalement en cause, à court terme, nos modes de vie. Un des premiers exemples est le transport aérien où l’on prévoit 100 000 licenciements directs dans les 12 prochains mois. Imaginez les conséquences économiques sur les populations déjà pauvres des destinations lointaines qui n’ont que le tourisme pour survivre.
- qu’une grande partie des inventions actuelles remet fondamentalement en cause les équilibres de la nature et de la société – biotechnologie, clonage (1), OGM, nanotechnologie (2), développement des technologies numériques, déchets radio nucléaires, etc.

Je ne peux pas penser que ces « Papa, Maman, Papy, Mamy» soient aveuglés par les mirages financiers au point de nier l’évidence et d’obérer l’existence de leurs progénitures.

Le refrain, chanté par le néo libéralisme de « ne pas changer nos habitudes car la science trouvera toujours quelques remèdes » n’a plus cours, sauf peut-être pour ceux qui croient aux puissances supérieures, mais ils doivent, alors, être particulièrement croyants.

La mondialisation, elle-même, est morte née !
Les conditions de son développement ne seront plus réunies à court et moyen terme -entre autres, la relation entre production de masse à bas prix et transport rapide et peu onéreux-. Nous assisterons à des re-localisations et nous aurons besoin des travailleurs émigrés.

A moins d’avoir affaire à une espèce d’humanoïdes déshumanisés se dopant au dollar et à l’euro, je ne vois pas ce qui les fait encore courir.

Voilà pour l'énigme, Peut-être connaissez-vous la réponse ?

(1) – Les experts européens restent réservés sur la consommation de viande d’animaux clonés qui serait peut-être impropre à la consommation.
(2) – l’existence de dangers potentiels à une exposition aux nanomatériaux ne peut être écartée.

Jean-Claude Vitran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux