samedi 29 octobre 2016

L'espérance de vie diminue en France !


Depuis les trente glorieuses, l'espérance de vie des Français ne cessait d'augmenter, cependant depuis 2015 cette hausse est interrompue.

L'espérance de vie à la naissance diminue à la fois pour les hommes et les femmes.

La constatation de l’augmentation continuelle de notre durée de vie devait déjà être relativisée, car une question se pose : … plus vieux mais dans quel état ?

Elle mérite d'être posée car ses conséquences sont importantes et multiples.

En effet, l'espérance de vie sans incapacité diminue depuis plusieurs années. En 2010, un homme français avait pour une durée de 78,2 ans, une espérance de vie sans incapacité de 61,9 ans et une femme, une espérance de vie sans incapacité de 63,5 ans, pour une espérance de vie de 85,3 ans.

Il faut aussi taire une fausse affirmation : la France ne se classe pas au premier rang en ce qui concerne l'espérance de vie ; elle se positionne, seulement, en quinzième position.

L'INSEE considère que la hausse de la mortalité est liée principalement à des conditions épidémiologiques et météorologiques peu favorables et pour le réseau Environnement et Santé, ces chiffres sont la conséquence de la situation de crise sanitaire dans laquelle la France s'enfonce depuis plusieurs années en raison de l'explosion des maladies chroniques, en effet, depuis 1990, les maladies cardio-vasculaires ont progressé 5 fois plus vite que la population, le cancer 4 fois plus, les affections psychiatriques 3 fois plus ...

Dans tous les cas, cette information est particulièrement symbolique car elle porte un sérieux discrédit à l'optimisme béat d'une société irresponsable qui veut nous faire croire que ses membres pourraient vivre mieux et plus longtemps.

JCVITRAN - 29.10.2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux