jeudi 8 septembre 2016

Le coup du père François !


Comme le François de Rome, le François de Paris est touché par la grâce.

C'est commun, cela lui arrive tous les 5 ans.

Son discours de ce matin est dans la veine de celui du Bourget du 22 janvier 2012.

Un beau discours - état de droit, laïcité, cumul des mandats, … - tout y est, de belles paroles bien ciselées que nous écouterions avec enthousiasme si elles ne sonnaient pas complètement creux tellement elles ruissellent de démagogie.

Comme son compère président avant lui, comment peuvent-ils encore croire qu'ils vont remporter la mise ?

Spécialistes de la manipulation, ils n'ont aucun amour propre, aucune dignité et manient le mensonge, le double langage avec une telle habileté qu'on se laisserait presque encore prendre.

Ils assurent – les yeux au fond des yeux - qu'ils aiment passionnément la France qui a beaucoup de chance tant les soupirants sont nombreux. Seulement, aussitôt en couple avec elle, il ne cherche qu'à la cocufier et les Français avec.

En ce qui nous concerne, cela ne marchera plus, cela fait plusieurs fois que l'on nous prend pour des crétins.

Pas cette fois-ci !

Par ailleurs, le chant de la sirène du Front National, championne es-démagogie, ne nous charmera pas plus. Les insuffisances et les petitesses des deux autres ne nous entraîneront pas dans son sillage.

En cas d'échec, le François de Paris pourra se présenter dans la grande distribution, elle recrute de bons camelots.

JCVitran et JPDacheux - 08.09.16

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux