samedi 7 septembre 2013

Le complexe de la baguette et du béret.




Après la marinière, voici le solex !

A quand le brevetage de la baguette, du béret et du crottin de cheval ?

Le ministre du Redressement productif qui veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes a inauguré le jeudi 5 septembre l'achat d'une usine à Saint-Lô pour la production du Solex, cher à Jacques Tati.

Pour permettre la relocalisation de ce symbole de la grandeur industrielle française, actuellement produit en Chine, et au titre de la réindustrialisation mise en place par le ministère plus d'un million d'euros a été débloqué dans le cadre de l'aide prévue par l'État.

Là, où nous sommes légitime à penser qu'on se moque de nous, c'est que cette relocalisation se fera sans création d'emploi. Une imposture, donc, même s'il est prévu d'embaucher « 32 salariés » d'ici 2 ans si les ventes sont satisfaisantes.

À quand la production du crottin de cheval bien français ?

Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux