jeudi 1 septembre 2011

Le jour de la honte : la RATP au service de la police

Nous relayons cette réaction de France Terre d'Asile au moment où le Gouvernement utilise les transports publics pour chasser les Rroms de Saint Denis.
Voir http://rromsenfrance@blogspot.com

Ne succombons pas à la France Terre de Peur.
Jean-Pierre Dacheux et Jean-Claude Vitran.


France terre d'asile

Edito : ne pas alimenter les peurs

Le 30 juillet 2010, Nicolas Sarkozy prononçait son discours ultra-sécuritaire à Grenoble à l’occasion de l’installation du nouveau préfet de l’Isère et aujourd’hui, au cœur de la chasse ouverte aux électeurs sur un de ses thèmes favoris, l’histoire bégaye à Marseille. Et s’enraye. Non, il n’y a pas de statistiques ethniques, affirme Claude Guéant. Alors il désigne une nationalité, la Roumaine, comme étant responsable de 2 % de la délinquance dans notre pays.

Hier les Roms, aujourd’hui les mêmes, sous le nom de Roumains… Qui sera désigné demain pour être jeté à la vindicte publique ? La question de la présence des Roms, citoyens européens, relève d’abord d’un problème global de gouvernance à l’échelle européenne et de lutte contre les discriminations exercées à l’endroit d’une communauté. Elle ne peut être traitée par la seule réponse policière, sinon cela se saurait.

Mais le ministre de l’Intérieur ne veut pas le savoir. Il préfère sortir sa police pour se vanter d’être le roi des expulsions d’étrangers en situation irrégulière, en omettant de préciser qu’un tiers des expulsés sont Roumains ou Bulgares. Des Européens. La belle affaire ! Et quand il souhaite que les étrangers désirant s’installer en France maîtrisent parfaitement notre langue, il oublie de dire que les moyens d’apprentissage c’est peau de chagrin, et pas seulement pour les étrangers. En fait, rien de bien neuf à Marseille : la com de l'Elysée continue son travail.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux