jeudi 1 mars 2018

Chômage : de qui se moque t'on ?


Depuis de nombreux mois on nous rebat les oreilles que la croissance va revenir et qu'avec elle le chômage va sensiblement reculer.

Que nenni, ce n'est plus vrai !

Maintenant que la croissance est « modérément » revenue, on apprend qu'il ne faut pas s’enthousiasmer trop vite, que la croissance ne suffit pas, qu'il y a d'autres paramètres, tous plus nébuleux les uns que les autres.

Tenez vous bien ! selon l'UNEDIC : Le chômage en catégorie A devrait reculer de 76000 demandeurs inscrits en 2018 et de 126000 en 2019

Quelle fantastique victoire !

Les 3 375 000 demandeurs1 d'emplois restant sur le carreau sont confiants, car c'est mieux que si c'était pire.

Néanmoins, il reste encore 44 ans d'efforts et de belles victoires pour atteindre le plein emploi.

Compte tenu des progrès de la robotique, de l’informatique, de l'intelligence artificielle, etc ... le chômage ne fera que croitre et embellir, mais ça ! les imposteurs gouvernementaux ne vous le diront pas.

Jean-Claude VITRAN


1 il y avait 3 451 000 demandeurs au 31 décembre 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux