vendredi 11 septembre 2009

Lettre à Monsieur Eric Wœrth

Résistances et Changements ne pouvait se priver du plaisir de faire paraître, de temps en temps, entre deux blogs, quelque insolent billet. En voici un. Il y en aura d'autres.

Lettre à Monsieur Eric Wœrth

Monsieur le ministre,

Je viens d’apprendre, par la presse, que vous vous apprêtiez à amnistier 3000 « grands » fraudeurs qui avaient planqué leur pognon en Suisse.

J’ai bien dit amnistie, car même si elle est déguisée, il s’agit bien d’une amnistie.

Le président est moins magnanime que vous! Les contrevenants du 14 juillet n’ont plus cette chance. Et puis, c’est vrai, la morale n’est pas la même pour tout le monde et, comme ma grand’mère, femme de grande sagesse, disait « On ne prête qu’aux riches ».

Enfin revenons à notre mouton, j’ai par inadvertance, l’an dernier, oublié de déclarer la somme de 25 euros, et pour moi, 10% de 25 euros, c'est une grosse somme.

Puis-je prétendre, moi aussi, à être aussi amnistié comme les 3000 milliardaires ?

Recevez, Monsieur le Ministre, l’expression de toute ma considération.

Jean-Claude Vitran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux